Agure Zaharra

Kantalasai (2014-02-02)

Partizioa - Partition

Itzulpena - Traduction

Un vieil homme disait devant sa maison,
tôt le matin quand je partais au travail,
ne peux-tu voir, jeune, quel est notre pieu (obstacle),
si nous ne le détruisons pas immédiatement nous nous perdrons.


Mais tous ensemble essayons de le renverser,
il commence à pourrir et il tombera vite.
Toi pousse fort par là et moi par ici,
tu verras comment (comment) il tombera vite.


Mais le temps passant, on a commencé à se fatiguer,
mes mains se sont craquelées et j’y ai laissé des forces.
Même s’il pourrit, il résiste encore,
de nouveau prenons notre respiration ensemble.


Le vieil homme manque près de notre maison,
un vent mauvais l’a pris et emporté d’ici bas.
Et je vois des enfants  autour,
je veux leur transmettre le chant du vieillard.